Mon parcours de vie

« La plus grande victoire de l’existence ne consiste pas à ne jamais tomber, mais à se relever après chaque chute. » Nelson Mandela

Jennifer Peuch dans un fond végétal

Je m’appelle Jennifer PEUCH : je vois le jour en 1977, à l’île Maurice. En 1998, je me marie. Mon époux et moi avons trois enfants, une fille de 21 ans et deux garçons de 19 et 11 ans.

A l’âge de 21 ans, je quitte mon île sans oublier de ranger précieusement dans mes valises ma charge émotionnelle et pendant plus de 14 années, je suis mon époux dans son expatriation.

 

L’expatriation est une belle aventure humaine qui m’ouvre à d’autres cultures, d’autres horizons, d’autres langues et apprentissages. Cependant, vivre à l’expatriation implique de changer de pays et de ville régulièrement, de gérer les déménagements, de trouver une école, un médecin pour les enfants, de se créer un nouveau réseau d’amis. Cela implique aussi de vivre loin de sa famille et ne pas pouvoir partager les moments joyeux tels que les anniversaires, les fêtes de Noël… ainsi que les moments difficiles tels que les maladies, les décès…

 

En tant que mère et épouse, durant toutes ces années, j’apprends à jongler et à naviguer à travers les événements de la vie d’une famille qui vit les défis du mariage, de la relation parents-enfants et de l’expatriation. Pour réussir à tout concilier, je suis obligée de réduire mon temps de sommeil. Je me sens capable de tout gérer et de tout assumer et je ne porte aucune attention à mes émotions : elles sont bien rangées dans la valise et qu’elles y restent !

 

Je me crois forte, je continue d’assumer mon rôle de mère et d’épouse jusqu’au jour où le « mal a dit » : maladie. Mon corps tire la sonnette d’alarme en 2006 : je suis hospitalisée. Les médecins choisiront de nommer cette douleur invisible à l’écran : COLOPATHIE.  Les plus affectés sont les femmes et les sujets présentant un état anxieux. Source- Le journal des femmes santé. Anxieuse ? Moi ? Jamais !

 

Je continue donc à cumuler voyages, études, métiers. J’enseigne pendant plus de 10 ans à des élèves allant de la maternelle au collège. Cette expérience professionnelle d’enseignante bouleverse ma vie. Je rencontre des élèves et des familles en détresse et je suis dans l’incapacité de leur venir en aide. Je propose une écoute et je me charge de leur fardeau en plus de mes propres fardeaux émotionnels.

Mon âme est vide, mon mental anesthésié. J’ai une mauvaise estime de moi, un gros manque de confiance et puis surtout je ne m’aime pas. Je suis affaiblie par les épreuves et le quotidien. Quelques années plus tard, après un burn-out parental, un burn-out du couple, une longue période de dépression, mon corps meurtri et affaibli par toutes ces épreuves, me lâche une deuxième fois, et cette fois-ci, je frôle la mort.  Ma voisine de chambre, avec qui j’ai tissé des liens, ne survit pas. Moi, je suis une survivante et il est TEMPS que je commence à écouter mon corps et à me respecter. 

Jennifer Peuch, coach en développement personnel, pour particuliers et professionnels, Beaumont Monteux, Auvergne Rohône-Alpes, crédit photo Marie Ismalun Photographe www.mi-studiophoto.fr

Le changement de l’intérieur

« Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous. » Gandhi

« Quand le mental pleure, le corps est au mieux de sa performance. Remarque où ta balle et ta raquette établissent des connexions et où la raquette trouve automatiquement l’endroit où elle se sent le mieux, sonne et fonctionne le mieux. Il existe une réalité externe, mais pendant que cela se produit, il y a toute une réalité intérieure. Qu’y a-t-il à l’intérieur ? TOI » Source : Youtube: tennisstory- Inner Game of Tennis

Qu’y a-t-il à l’intérieur ? Cette question résonnait dans ma tête.

Je réalisai que je m’étais épuisée à essayer de me transformer de l’extérieur et qu’il était temps que la transformation vienne de l’intérieur. 

Je compris aussi que cette transformation ne pouvait se faire seule et qu’il était important que je sois accompagnée et entourée. Je choisis de faire une thérapie et d’être accompagnée par une coach pour aller à la rencontre de cette enfant blessée et affronter mon passé et mes émotions. 

Je compris que mes sentiments étaient là pour me servir et que chaque émotion était porteuse d’un message de changement. Je compris que je pouvais accueillir ces messages comme autant d’opportunités de progresser.

« Changer n’est pas devenir quelqu’un d’autre mais devenir qui on est et l’accepter » – Jacques Salomé.

J’appris à aller à ma rencontre, à découvrir et utiliser mes ressources. J’appris à être honnête avec moi-même, à accepter de ne pas être capable de tout maîtriser et contrôler. J’appris à me faire confiance, à lâcher prise et à retrouver la paix intérieure. J’appris à me respecter en osant, enfin, dire non quand j’étais confrontée à des demandes qui ne correspondaient pas à mes valeurs. Je compris que l’autre n’avait de pouvoir sur moi que celui que j’acceptais de lui donner. Je fis du tri dans mes relations et choisis de m’entourer de personnes fiables. Je décidai enfin de m’écouter, de m’accepter et de me respecter.

« Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l’appelle renaissance.”

Alors que je n’avais plus de motivation, plus d’énergie, que j’avais perdu ma joie de vivre, que j’étais convaincue d’être condamnée à voir mon état mental et physique se dégrader, une transformation a été rendue possible grâce à l’accompagnement d’une thérapeute et d’un coach qui me donnèrent les outils pour apprendre à gérer mes émotions et ouvrir le champ des possibles.

Voyant les résultats dans ma propre vie, alors que je démêlais les blocages négatifs et me transformais de l’intérieur, je sus que j’étais destinée à partager mes expériences et mes outils. Toutes mes souffrances avaient existé pour une raison bien précise : celle de transmettre cette lueur d’espoir aux personnes qui comme moi, pensent qu’il n’y a plus d’espoir. Une réelle passion est née en moi : accompagner les personnes et leur donner les outils pour les aider à surmonter leur détresse émotionnelle.

            J’ai donc choisi de me former afin de pouvoir vous soutenir dans votre cheminement vers le mieux-être.

Je suis coach certifiée de l’Institut des Neurosciences Appliquées. J’ai eu l’honneur d’avoir des formateurs de qualité : David Le François, Damien Mascret, Bernard Barel, Noëlle Cassan. VOIR FORMATIONS

Mes méthodologies de coaching et de formation intègrent un large éventail de compétences et d’outils dont les techniques de liberté émotionnelle (EFT ou Tapping)  DECOUVRIR L’EFT

Aujourd’hui, je suis une femme épanouie qui continue de découvrir les bienfaits du développement personnel, ainsi que les bienfaits de l’EFT dans ma propre vie et dans celle de ma famille, amis et coachés.

Le retour à soi peut être difficile, accablant et parfois sembler interminable, surtout lorsque vous avez l’impression de tout faire correctement et que vous ne progressez toujours pas comme prévu. Alors si vous ne savez pas par où commencer ou si vous êtes débordé, contactez-moi. Je serai ravie de vous soutenir dans votre cheminement d’auto-guérison.

Coachement Vôtre !